Hommage à Maryvonne Perrot

Hommage à Maryvonne Perrot Avec le décès, après une longue hospitalisation au Brésil, le 18 décembre 2016 de Maryvonne Perrot nous perdons une amie personnelle et une infatigable amie bachelardienne. Aux côtés du regretté professeur Jean Brun, dès les années 1980, elle a co-organisé et défendu les premières manifestations orales et écrites autour de l’oeuvre…

Gaston Bachelard versus Gaston Bachelard

Gaston Bachelard versus Gaston Bachelard   Aurosa Alison, docteur en philosophie, dans cet article trace les caractéristiques fondamentales d’une dialectique bachelardienne encore objet de nombreuses critiques. La construction rationaliste tout comme la rêverie agissante, sont des paramètres grâce auxquels la Philosophie de Gaston Bachelard se constitue sur une base très riche et diversifiée. L’homme des vingt-quatre heures est un individu qui…

Groupe d’étude sur la Poétique du Paysage – Faculdade de Arquitetura e Urbanismo da Universidade de São Paulo – FAU-USP.

  Groupe d’étude sur la Poétique du Paysage Faculdade de Arquitetura e Urbanismo da Universidade de São Paulo – FAU-USP.   A la fin du 2010 est né le « Groupe d’étude sur la Poétique du Paysage» à l’Université d’Architecture et d’Urbanisme de São Paulo. Il est composé d’architectes paysagistes, formés en architecture ou en agronomie,…

Rencontre autour de Gaston Bachelard I

Rencontre autour de Gaston Bachelard I avec Aurosa Alison Entretien avec Jean-Clarence Lambert poète, critique d’art et écrivain. Son rapport avec Gaston Bachelard naît à la fin des années cinquante quand Lambert est un jeune poète. Ses conversations avec Bachelard se déroulent dans l’appartement du philosophe à Place Maubert. Nombreux sont les échanges épistolaires qui…

500 Facebook « likes »

Nous fêtons nos 500 LIKES avec cet extrait de la magnifique préface qu’a écrit Bachelard à « Je et Tu » de Martin BUBER. « Ce n’est pas du côté des centres je et tu qu’il faudra chercher une science ontologique de l’être humain, mais puisque l’être humain est relatif à l’humain, c’est dans le lien du…